Suivez les Maquereaux !
rating: 0+x

whale.jpg

SCP-XXX-FR lors de sa récupération sur l'Île Stewart après l'évènement XXX.

Objet # : SCP-XXX-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Hiemal

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-XXX-FR doit être conservé dans une des trois chambres de confinement certifiées NAPOLÉON1 du Site-He-XXX. Le Site-He-XXX a été spécialement construit afin de faire face à de potentielles attaques du GdI-842 "Le Royaume d'Univers'Île" dont les troupes seraient susceptibles d'émerger de l'Objet SCP. Dans le cas où sa chambre de confinement subirait des dommages importants suite à une attaque dudit Groupe d'Intérêt, une fois l'attaque repoussée, l'Objet SCP devra être transféré dans une des deux salles de remplacement prévue à cet effet. À l’heure actuelle, aucun objet ni individu inconnu n’est sorti de SCP-XXX-FR.

SCP-XXX-FR doit être maintenu au centre de sa chambre de confinement contre le sol au moyen de sangle mâchoire inférieure vers le sol au moyen de chaînes et de cordes de telle sorte à ce qu'il ne perde jamais son contenu.

Description : SCP-XXX-FR est le cadavre d'une baleine bleue femelle adulte récupéré dans les décombres d'un village Maori sur l'Île Stewart, en Nouvelle-Zélande, le 02/06/2000 (voir Découverte). L'Objet SCP mesure 24 mètres de longueur pour une masse de 1,7 tonnes2, il ne présente aucune trace de blessures et la majeure partie de sa peau est tatouée de symboles maoris. Son évent, son anus ainsi que son orifice sexuel sont obstrués par des particules de sable et de pétrole solide. Son orifice buccal, alors désigné SCP-XXX-FR-1, contient un mélange d'eau et de pétrole dont la hauteur ne dépasse pas sa mâchoire inférieure. SCP-XXX-FR-1 est l'unique accès à un vaste espace ovoïde - présentant des proportions plus importantes que SCP-XXX-FR - immergé d'eau et de pétrole, désigné SCP-XXX-FR-2.

Une quantité considérable de déchets flotte au sein de SCP-XXX-FR-2. Les plus récurrents sont :

  • des bouteilles en verre.
  • des morceaux de plastique.
  • des mégots de cigarette.
  • des paquets des chips et de bonbons.
  • des cordages.
  • des filets de pêche.

Il est également possible d'y trouver en plus petit nombre des magazines sur l'environnement. Tous ceux qui ont été retrouvés à l'heure actuelle présentent des articles à propos de catastrophes environnementales connues - à savoir qui se sont déjà produites dans le monde - ou inconnues ainsi que des parodies de critiques de l'Homme sur le plan écologique. Il est important de noter que lesdits articles décrivent les catastrophes connues comme bien plus destructrices qu'elles ne l'ont été en réalité. Quant aux catastrophes inconnues, il a été supposé qu'elle se sont produites dans d'autres réalités.

Le nombre de magazines flottant à l'intérieur de SCP-XXX-FR-2 semble augmenter de manière exponentielle au fil du temps. Selon les estimations, de 2002 jusqu'à 2005, le nombre moyen de magazines retrouvés est passé de 30 à 75. Également, les catastrophes présentées dans les magazines les plus récemment apparus semblent être systématiquement plus dévastatrices que toutes celles des magazines précédents.

Les descriptions des magazines aux catastrophes jugées les plus représentatives de leurs années d'apparition (2002-2005) ont été consignés dans le tableau ci-dessous :

Année Description
2002 Description-1
2003 Description-2
2004 Description-3
2005 Description-4

Lorsque SCP-XXX-FR-2 perd de son liquide, ses proportions diminuent ; de ce fait, aucune poche d'air ni surface ne peut se former à l'intérieur de SCP-XXX-FR-2.

Au centre de SCP-XXX-FR-2 […]

Découverte : SCP-XXX-FR fut découvert le 02/06/2000, suite au signalement de plusieurs phénomènes anormaux provenant de l'Île Stewart, en Nouvelle-Zélande, par le Satellite de Reconnaissance VENUS XI.

Addendum XXX-FR.01 : [Interview d'un maquereau avec le Dr Hinault]

Addendum XXX-FR.02 : [Dictaphone de l'Agent, exploration de la cinquième salle]

Addendum XXX-FR.03 : [Panel de commande du sous-marin d'Univers'Île]

Addendum XXX-FR.04 : [Le dernier magazine]


rating: 0+x
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License